J---

La magie du lieu

Page d'accueil Grand Site de France

La magie du lieu

Le Site du Pont du Gard s’est transformé au fil de l’eau et du temps pour devenir un lieu magique sous l’action conjuguée de la nature et de l’homme.

Magie et richesses d’un lieu hors du temps

Essentiellement connu pour son aqueduc aux dimensions exceptionnelles, le Site du Pont du Gard s’illustre aussi par la beauté et la diversité de son environnement naturel. Au cœur d’un univers minéral unique aux portes des gorges du Gardon, dernier affluent du Rhône avant la mer, le lieu baigne dans une ambiance particulière où l’austérité de la pierre contrebalance la douceur de l’eau et la vivacité de la végétation méditerranéenne étonnante.

Les garrigues, un paysage singulier

La Nature au Pont du GardLa nature au Pont du Gard (Yann De Fareins)

Sur un plateau calcaire, la rive est (gauche) se compose essentiellement d’anciennes terres agricoles réhabilitées, sur lesquelles alternent zones herbacées et chênes verts.

Résultat d’une mise en culture ancienne, ce paysage a évolué sous l’action conjuguée de la nature et de l’homme. Aujourd’hui, les traces des activités de l’homme sont encore visibles à travers la présence d’une multitude de petites parcelles témoignant de la culture du blé, de la vigne et de l’olivier, typique de la zone méditerranéenne.

Ces terroirs délaissés ont été remis en valeur et un chemin de découverte a été créé : Mémoires de Garrigue.

Glisser au fil de l’eau …

De l’autre côté du Gardon, la rive droite offre au regard un décor différent. Bordée d’une allée de platanes centenaires, la berge s’ouvre sur une très longue plaine de bord de rivière.

Une crue du Gardon mémorable à l’automne 2002
C’est au niveau des berges en rive droite que le paysage a subi le plus grand bouleversement : l’inondation a emporté la plus grande partie de la végétation en bord de rivière, décapant la roche en arrachant toute la végétation.

Ainsi la roche de calcaire urgonien, blanche et érodée, apparaît nettement en surplomb de la rivière, puis cède la place, en s’éloignant du Pont, à de vastes plages de graviers et de limon.

Entre terre et rivière, le Pont du Gard vous ouvre les portes de son site exceptionnel… Un écrin magique abritant l’un des plus grands monuments antiques du sud de la France.

 Le Pont du Gard au fil de l'eauLe Pont du Gard au fil de l'eau (Pont du Gard)

Un milieu riche et diversifié

Plusieurs unités paysagères composent le paysage environnant le Pont du Gard et lui confèrent sa richesse :

  • La rivière Gardon et ses berges et gravières, aux abords du Monument,
  • La garrigue (chêne vert, genevrier cade, oliviers ...)
  • La ripisylve (forêt de bord de rivière)
  • Les falaises et les grottes
  • Les terres agricoles
  • La forêt de chênes verts 

Aigle de Bonelli, hérons, hirondelles de rivage, hibou Grand-Duc, molosse de Cestoni et castor sont des espèces qui nichent sur le Site du Pont du Gard aux abords du monument.

Site classé et labellisé Grand site de France®

C’est pour la qualité de cet écrin de verdure constitué par la garrigue et la forêt de chênes verts que le Site du Pont du Gard, c'est-à-dire 165 ha d’espaces naturels sensibles, a été classé au titre de l’environnement en 1993 selon la loi de 1930.

La labellisation Grand site de France® obtenue en 2004 et renouvelée en 2010 consacre la gestion de ces espaces, qui assure la préservation de ce paysage remarquable.

Un Site « Natura 2000 »

Le site du pont du Gard est inclus dans un périmètre « Natura 2000 Gorges du Gardon » de près de 7000 ha, qui inclut une zone de protection spéciale (ZPS) et un site proposé d’intérêt communautaire (pSCI) en raison de la diversité de ses habitats (rives du Gardon, gorges, garrigue) permettant la présence de nombreuses espèces animales (castor, poissons, avifaune…) et végétales (chêne vert, arbres de Judée, etc..)