J---

Mémoires de Garrigue

Page d'accueil Grand Site de France

Mémoires de Garrigue

« Mémoires de Garrigue », un parcours en plein air qui vous fera voyager à travers l’histoire de l’agriculture méditerranéenne, du terroir local et des vestiges de l’aqueduc romain.

Mémoires de Garrigue, une exposition à ciel ouvert

Un paysage méditerranéen particulier : la Garrigue …

Étymologiquement, le mot « garrigue » viendrait de la racine « kar » ou « gar » qui signifie « rocher ». Cette racine a donné le mot « garric » en occitan, c’est à dire « l’arbre du rocher », terme qui désigne le Chêne Vert, arbre typique des terres arides de garrigue.

Spécifique des terres méditerranéennes, et en Provence, la garrigue est une formation végétale qui s’établit sur les massifs calcaires, en terrain sec et filtrant. Il s’agit d’un stade intermédiaire entre la prairie sèche et la forêt. La végétation qui s’y développe a su s’adapter aux périodes de grande sécheresse estivale typique du climat méditerranéen.

Une grande variété de plantes s’épanouissent dans ce milieu et l’agrémentent de leurs couleurs, de leurs parfums : genévrier, cade, cyste, chèvrefeuille, fragon, euphorbe, salsepareille, thym, garance…

Parcous Mémoires de garrigue (Yann de Fareins)

Depuis des millénaires, l'homme a marqué de son empreinte cette nature méditerranéenne : des paysans ont défriché, arraché les pierres du sol, construit des murets de pierres sèches, cultivé le blé ou l’olivier, exploité le chêne vert, fait paître des troupeaux de brebis. 

Découvrir la garrigue : Mémoires de Garrigue

A travers 15 hectares de parcelles agricoles restaurées, Mémoires de Garrigue est une boucle de 1,4 km permettant la découverte du paysage méditerranéen. 

Une équipe composée d’un scénographe, d’un paysagiste et d’une spécialiste des paysages méditerranéens a cherché à faire revivre les activités humaines qui depuis 2000 ans, ont contribué à façonner le paysage.

Au fur et à mesure du parcours, vous découvrirez l'agriculture méditerranéenne et son architecture « en pierres sèches », (capitelles), le pastoralisme, les activités liées à la forêt, les plantes utiles (médicinales, aromatiques). De nombreux vestiges de l’aqueduc romain, qui reliait la ville d’Uzès à celle de Nîmes, sont également visibles tout au long de la visite.

Mémoire de GarrigueMémoire de Garrigue (Yann de Fareins)

Un parcours poétique et savant

Vous pourrez vous balader au gré de vos envies à travers les cultures de céréales, vignes, oliviers, mûriers, chênes verts, arbres fruitiers et autres plantes utiles. Un paysage « haute couture » qui comblera votre sens de l'esthétique et vos envies de poésie. Le belvédère et sa table d’orientation vous permettront de vous repérer dans le site, notamment par rapport au Gardon et à l’aqueduc romain.

Le livret d'accompagnement pour en savoir plus

Lors de votre visite, vous pourrez choisir de vous munir d’un livret-guide illustré en vente en boutiques. Ce livret vous sera d’une aide précieuse afin de profiter pleinement de votre promenade. Celui-ci fournit en effet une mine d’informations sur la garrigue, son agriculture, son climat typique, la composition de ses sols et de ses roches ou encore l’évolution de ses paysages.